Václav HavelVáclav Havel

FORUM : Afficher / ajouter des commentaires ►►  

Auteur dramatique et essayiste tchèque, Václav Havel est issu d’une famille aisée de Prague et grandit dans l’atmosphère de l’humanisme de Masaryk. Il travaille dans un laboratoire de chimie et, en suivant des cours du soir, prépare le baccalauréat qui lui permettra d’entreprendre des études d’économie à Polytechnique.[…]

[…] de la présidence de la République le 10 décembre. Coopté au Parlement, Alexander Dubcek est élu président de cette assemblée, qui va porter Václav Havel à la présidence de la République. Aux élections législatives de juin 1990, le Forum civique de Václav Havel et Public contre la violence (en Slovaquie) obtiennent 46,25 p. 100 des voix, les communistes n’en recueillant que 13,6 p. 100.[…]

Même situation en Tchécoslovaquie où Václav Havel, condamné à neuf mois de prison ferme, le 21 février 1989, pour participation à un rassemblement illégal, est élu à l’unanimité, le 29 décembre, président de la République par un parlement dont pas un membre ne lui aurait donné sa voix six mois plus tôt.[…]

Plusieurs centaines de livres furent mis à l’index, les pièces de Václav Havel et de Pavel Kohout retirées de l’affiche (ce dernier ayant été déchu de la nationalité tchécoslovaque à l’automne de 1979), les cinéastes de la « nouvelle vague » du cinéma tchécoslovaque des années soixante contraints à l’émigration (aux états-Unis) : Milos Forman, Ivan Passer, Jan Kádár, Jan Nemec, Vojtech Jasný.[…]

Les manifestations seront quasi permanentes à partir de cette date et ce jusqu’à l’élection de Václav Havel à la présidence de la République le 29 décembre 1989, par une Assemblée fédérale à 85 p. 100 communiste. L’appui massif de la population permit ainsi à la dissidence et à ceux qui aspiraient aux réformes de se constituer en formations d’opposition : le Forum civique (O.F.) tchèque et son homologue slovaque, le Public contre la violence (V.P.N.).[…]

Le 20 janvier 1998, le Parlement réélit Václav Havel à la présidence de la République, au deuxième tour de scrutin, pour un second et dernier mandat. Le 28, le Parlement vote la confiance au gouvernement de centre droit de Josef Tosovsky, gouverneur de la Banque centrale.[…]

FORUM : Afficher / ajouter des commentaires ►►  

▲ Haut ▲ Retour