Catherine
GUESDE

...................................
Etudiante
Master II en Philosophie
...................................
4 Juillet 2006
...................................
Atelier du mardi
Soir 2005
Atelier du lundi
Soir 2005-2006
Atelier du lundi
Soir 2006-2007
...................................

  Espace de partage

L'atelier constitue un espace hors du quotidien, où l'on peut apprendre à s'écouter et à écouter les autres en toute confiance. Chacun ignore ce qui va se passer, mais ce que l'on sait, c'est que quelque chose d'enfoui risque d'émerger et de nous dépasser ; de nous emporter. On perd la maîtrise de soi que l'on acquiert péniblement dans la vie de tous les jours, pour accéder à ce qui nous habite. Et on laisse les émotions prendre le contrôle.

Ce qui est assez agréable, c'est qu'à partir de là, on ne sait plus trop qui l'on est. Que ce soit au cours des exercices de mouvement impersonnel, du travail sur les émotions, ou au sein même des improvisations, tout l'intérêt est de se laisser guider, là où on a l'habitude de dicter à notre corps ce qu'il est censé faire. Du coup, on peut retrouver des émotions oubliées, fortes et rares, ou s'inventer des passions et des colères là où au quotidien, l'on serait resté neutre et impassible. On a non seulement un espace de redécouverte de soi, mais aussi un espace hors de la réalité habituelle, un espace où le délire et le rêve sont permis : non seulement un espace pour être soi-même, mais aussi un espace pour être un autre, pour découvrir d'autres modes d'action, de perception et de réaction.

Mais indépendamment de cette dimension un peu exotique, de ces changements de cadres et d'identité, on trouve dans l'atelier un véritable espace de partage : chacun fait ce même travail de lâcher prise et apprend à ne plus être sur la défensive. On a donc un rapport assez rare à l'autre, qui se redécouvre en même temps qu'il nous parle ou qu'il improvise avec nous. Ce qui est encourageant, c'est de se sentir uni aux autres dans ce travail de recherche: recherche de l'authentique, de ce que l'on a oublié, mais aussi de ce qui nous fera sortir de nos gonds, de ce qui nous fera entrer dans la peau d'un autre personnage l'espace de quelques instants.

C'est dépaysant, revigorant, épuisant et encourageant.